Ingrid Harm Marche Halles Biarritz
 

Ingrid Harm
est née à Hambourg, en Allemagne, une douzaine d’années après la fin de la guerre ; elle va grandir dans une ville portant encore les stigmates du massacre délibéré d’une population civile perpétré par les bombardiers anglo-américains. Enfant, elle jouera dans les faubourgs en ruine d’une cité dévastée.

Ingrid Harm Marche Halles Biarritz
Ingrid Harm amoureuse de Biarritz et du Pays Basque
 
La vie à Hambourg est très difficile, mais la détermination de la petite fille - à six ans à peine, elle traverse seule toute la ville pour se rendre chez sa grand-mère - la font très vite remarquer. Dans son quartier, ses voisins connaissent bien sa débrouillardise à gagner quelques sous pour améliorer l’ordinaire de sa famille.

Sa majorité atteinte, Ingrid passe immédiatement son permis de conduire puis, avec l’argent qu’elle a économisé en multipliant les petits boulots, elle achète d’occasion le Karhmann Ghia Wolskwagen cabriolet rouge de ses rêves avec lequel elle s’enfuit très vite s’installer à Berlin.

Mais le climat de l'Allemagne du nord ne convient décidément pas à son désir de soleil et de lumière ; alors, en compagnie de ses deux petites filles - aussi brunes qu’elle-même est blonde - elle descend vers le sud et découvre la France.

Après d’innombrables tours et détours dans l’hexagone et désormais mariée et accompagnée de deux nouvelles petites filles (blondes cette fois !), Ingrid visite un jour Biarritz et tombe immédiatement amoureuse de l’endroit : c’est le coup de foudre ! Elle décide que c’est là qu’elle veut vivre. Ingrid Harm-Tiedrez ne quittera plus jamais le Pays Basque.

En 2006, Ingrid Harm fait la connaissance du dessinateur Xavier Lorente-Darracq puis, l'année suivante, fâchée de constater que l'utilisation des sacs plastiques non-recyclables n'a toujours pas cessé sur la côte basque, elle va se donner pour mission de convertir les Français aux sacs en coton (appelés Baumwoltaschen dans son pays d'origine). Pour ce faire, elle crée sa propre gamme de sacs en toile de coton bio certifié qu’elle appellera Ingrid Harm Créations ; son ami Xavier Lorente-Darracq se chargera des illustrations.

Par expérience, la jolie Allemande sait que les sacs réutilisables en tissu sont la meilleure façon de préserver l’environnement ; et elle a raison : le succès est au rendez-vous et, très vite, la gamme propose des sacs aux visuels attrayants : motifs basques ou béarnais, rugby, animaliers, surfs ou encore carrément rock’n'roll.
Ingrid Harm va dès lors sillonner inlassablement le Pays Basque, le sud des Landes et le Béarn pour promouvoir cette belle alternative écologique inconnue qu’est le sac en coton (que l’on n’appelle pas encore tote bag, bien entendu).

Dès Juillet 2008, le prestigieux établissement de luxe l’Hôtel du Palais découvre son sac “Biarritz Reine des Plages” et, dans une version exclusive, l'offre à ses clients comme cadeau de bienvenue bien en évidence sur le lit de la chambre qui vient d’être préparée ; de nombreuses célébrités l’arboreront ainsi à leur bras.
Cette collaboration avec le palace international durera plus de dix ans et imposera définitivement sa marque.

Locaux ou touristes sont désormais acquis à l'attitude éco-citoyenne au quotidien et certains amateurs commencent même à collectionner les tote bags d'Ingrid Harm dont la gamme s’enrichit chaque année de nouveaux motifs (dont certains créés par sa propre fille Eugénie Tiedrez) ; ses sacs achetés sur le marché des Halles de Biarritz partent ainsi dans le monde entier et, curieusement, surtout au Japon !

 
Ingrid Harm Tiedrez Halles Biarritz Marche
Ingrid Harm aux Halles de Biarritz - photo Fabienne Cacen

En 2010, Ingrid Harm devient officiellement commerçante permanente du marché des Halles de Biarritz. Elle en sera au fil des ans l’une des figures les plus connues et les plus populaires et son franc-parler explosif - qui se doublait d’un accent pittoresque - ne laissait personne indifférent !
Hélas, Ingrid n'économisera pas son énergie à tenir ainsi son poste sur ce parvis balayé l'hiver par les pluies glaciales, en automne par les vents cinglants de l'Atlantique ou plombé l'été par des canicules accablantes. Ingrid laissera beaucoup de sa santé dans ce métier dur, éprouvant et tellement peu considéré d'autant que les conditions de travail se dégradèrent énormément avec l’avènement de la nouvelle équipe municipale (Michel Veunac, Fabienne Laharrague et toute la clique) dont on préfèrera ici ne rien dire.

Ingrid Harm Braderie avril septembre Biarritz
le stand Ingrid Harm à la Braderie de Biarritz au printemps 2014 - photo Serge Renard

À l’automne 2019, sans doute convaincue - avec raison - que sa mission de convertir la France et la côte basque en particulier aux sacs en coton a pleinement réussi, Ingrid Harm s’endort pour toujours.
Elle reste dans nos cœurs et demeurera à jamais l'Allemande blonde qui vendait ses jolis tote bags sur le parvis des Halles de Biarritz.




Ingrid Harm marches nocturnes Halles Biarritz


QUELQUES SACS EMBLÉMATIQUES INGRID HARM

Ingrid Harm Sacs Biarritz nocturnes  Ingrid Harm Tiedrez Halles de Biarritz Ingrid Harm Hamburg Sacs Pays Basque
INGRID HARM | SURFING COTE BASQUE VW INGRID HARM | BIARRITZ REINE DES PLAGES INGRID HARM | BIARRITZ GIRLY BLEU
Ingrid Harm Biarritz Belle Epoque Ingrid Harm Hamburg Marche Halles Biarritz  Ingrid Harm Marche Nocturne Biarritz 
INGRID HARM | BIARRITZ BELLE EPOQUE INGRID HARM | BIARRITZ GIRLY BLACK BAG INGRID HARM | CROIX BASQUE ROUGE
Ingrid Harm Marches Cote Basque Ingrid Harm Hamburg Marche de Biarritz Ingrid Harm Sacs Biarritz
INGRID HARM | BIARRITZ FASHION COLOR INGRID HARM | CROIX BASQUE BLEUE INGRID HARM | BIARRITZ GIRLY NOIR
Ingrid Harm Marches Pays Basque Ingrid Harm Hamburg Nocturnes de Biarritz Ingrid Harm Tiedrez Pays Basque
INGRID HARM | BIARRITZ FRANCE RUSSIE INGRID HARM | BIARRITZ 4 SAISONS : L'HIVER INGRID HARM | BIARRITZ REINE DES PLAGES


"Ingrid Harm ist in Hamburg, Deutschland geboren und aufgewachsen. Leider war das Norddeutsche Klima zu rauh, und auf der Suche nach Sonne, zuerst im Südosten Frankreichs, anschliessend im Südwesten, ist sie in Biarritz, im Baskenland geblieben.

Entsetzt über die grosszügige Verschwendung von Plasticktüten, entschliesst sich Ingrid Harm eine sympathische linie von Baumwolltaschen zu vermarkten. Die wiederverwendbaren und ecologischen Baumwolltaschen mit den typischen Baskenkreuz und dem Abbild Biarritz finden eine grosse Anhängerschafft vorort, bei den Franzosen und auch bei den Touristen aus aller Welt."





 
SARL FTH COMMUNICATION

Sacs Publicitaires Ecologiques Personnalisés
en Toile de Coton Bio 100% Naturel
64200 Biarritz France (Pays Basque)
SARL au capital de 1.000 euros - N°SIRET 507 628 485 000 17 - Code APE 4690 Z
N° TVA intra-communautaire FR 17 507 628 485
Ingrid Harm Hamburg Sacs Pays Basque Ingrid Harm Hamburg Sacs Pays Basque
Cette page internet sur les mini-sacs pochons publicitaires personnalisés en toile naturelle bio-écologique imprimés pour la promotion des bijouteries, pharmacies, parfumeries, opticiens, magasins, boutiques est une page vérifiée de la SARL FTH Communication Biarritz-Pays Basque (France). 

PLAN DU SITE ©2008-2019 by FTH COMMUNICATION - BIARRITZ (PAYS BASQUE) duplication interdite - 06 80 56 38 30 - CONTACT